04 72 02 38 81
contact@autoecolelaser.fr

Voiture/Moto Auto Ecole

Pourquoi choisir Auto École Laser ?

  • 20 ans d'existence et d'expérience
  • Cours de code encadrés par un enseignant pour une meilleure réussite
  • Garantie financière (*Remboursement élève)
  • Agrée permis 1€
  • Simulateur de conduite (Prise en main mécanique sans stress de circulation)
  • Prise à domicile
  • Cours code et tests avec enseignants
  • Pistes privées pour permis moto et remorque B96 ou BE
  • Motos équipées d'ABS et poignées chauffantes
  • Pour son équipe conviviale

Vous pouvez nous contacter :

lundi 9h-12h / 14h30-19h
mardi 9h-12h / 14h-18h
mercredi 10-12h / 14h-18h
jeudi 9h-12h / 14h30-19h30
vendredi 9h-12h / 14h-18h
samedi 10-12h

Tél : 04 72 02 38 81
Mail : contact@autoecolelaser.fr
Contactez nous par mail

Garantie financière

Permis 125 cm3

Le permis moto se déroule selon plusieurs épreuves, nous mettons à votre disposition des pistes privées pour réaliser les exercices sur parcours lents et rapides.

Deux types de moto 125 à votre convenance : Honda CBF ou Yamaha YBR


Moto mise à votre disposition

Épreuve hors circulation

Durée:
Épreuve hors circulation : 15 minutes.

Objectif:

  • Contrôler le niveau des savoirs et savoir-faire : sens de l'équilibre avec ou sans passager, connaissance et/ou l'emploi des commandes, utilisation de la boîte de vitesses, acquisition des techniques d'inclinaison et d'évitement, efficacité du freinage.
  • S'assurer, avant l'épreuve en circulation, que le candidat a une maîtrise suffisante de sa machine pour évoluer en sécurité

Le déroulement de l'épreuve en 2 parties :

Les tests de maniabilité (plateaux)

Allure réduite :

  • Déplacement de la motocyclette sans l'aide du moteur, contrôle de son état (vérifications)
  • Déplacement de la motocyclette à allure réduite
Allure plus élevée :
  • freinage d'urgence
  • évitement
Allure réduite :

L'évaluation repose sur un système de notation à trois niveaux symbolisés par une lettre :
  • Note A : Niveau satisfaisant
  • Note B : Niveau moyen
  • Note C : Niveau insuffisant
Moto autoécolelaserUne note est applicable à chacun des tests de maniabilité et de sécurité ainsi qu'à l'interrogation orale.
Le résultat est communiqué au candidat après chaque exercice.
La notation C, attribué aux 2 essais accordés aux exercices de déplacement à allure réduite ou de freinage ou d'évitement, entraîne l'ajournement du candidat et l'interruption de l'examen.
La chute(lors des exercices) entraîne la notation C et l'arrêt immédiat de l'examen.
Pour accéder à l'interrogation orale, il faut obtenir soit 4 A, soit 3 A et un B,soit 2 A et 2 B, siot 1 A et 3 B.
La notation C à l'interrogation orale entraîne l'ajournement du candidat.
Le résultat final de l'épreuve est obtenu par le cumul des notations des exercices de maniabilité et de sécurité et de l'interrogation orale.
Conditions d'admissibilité :
Pour être admis à l'épreuve hors circulation, il faut avoir obtenu lors des tests de maniabilité et de sécurité et à l'interrogation orale: 5 A, 4 A et 1B, 3 A et 2B, 2 A et 3 B.

Interrogation orale : 12 thèmes

Évaluer l'acquisition des connaissances indispensables à la sécurité par le candidat et à s'assurer qu'il est capable d'adapter sa conduite à des situations complexes.
Elle peut se dérouler sur la piste, en salle ou dans le véhicule de l'établissement d'enseignement.
La fiche tirée au sort sert de support au candidat.
Il doit pouvoir s'exprimer librement et il convient que l'évualation des connaissances soit indépendante de la qualité d'expression.
En cas de difficultés de compréhension relatives à la question ou d'imprécisions concernant la réponse, l'expert doit orienter le candidat, sans pénalisation de ce dernier.
Il appartient à l'expert de relancer un dialogue inexistant ou mal orienté. Compte tenu de la densité des informations, il ne doit pas être exigé des candidats de restituer "par coeur" le contenu de chaque fiche.
L'évaluation C ne doit pas correspondre qu'à une prestation totalement négative d'un candidat manifestant une méconnaissance ou une ignorance totale de l'ensemble des thèmes prévus par la fiche.

Équipement obligatoire de l'élève

Pour le candidat et le passagers'il participe.

  • Casque de type homologué
  • Gants NF ou CE
  • Blouson ou veste à manches longues munis d'équipements rétroréfléchissants conformément à l'article R.431-1-2
  • Pantalonou combinaison
  • Bottes ou de chaussures montantes obligatoires (bottes en aoutchouc et coupe-vents interdits).

Épreuve en circulation

Durée:
Épreuve hors circulation : 30 minutes.

Objectif:
Vérifier que le candidat a acquis les connaissances et les comportements nécessaires pour circuler en sécurité, sans gêner, sans surprendre et sans être surpris

Le contenu de l'épreuve

L'épreuve se déroule sur des itinéraires variés en utilisant la procédure du véhicule suiveur (liaison radio permanente).
Le candidat doit notamment :

  • quitter un emplacement de stationnement, repartir après un arrêt
  • emprunter des routes droites, négocier des virages
  • changer de direction, franchir des intersections, utiliser des voies d'accélération et de décélaration
  • réaliser un parcours empruntant des voies à caractère urbain, routier et/ou autoroutier
  • dépasser et croiser des véhicules
  • prendre les précautions nécessaires avant de descendre du véhicule

Evaluation



Analyse et bilan des compétences du candidat.

Analyse

Pour chaque candidat l'expert évalue la compétence : "Savoir s'équiper et s'installer".
Si le candidat présente son équipement et s'installe correctement sur la motocyclette, la notation 2 est attribuée.
Si le candidat ne réalise que partiellement ces opérations, la notation 0 est attribuée.

Bilan des compétences

L'expert évalue les compétences du candidat dans les domaines suivants : "savoir se positionner sur le véhicule en circulation, connaître et utiliser les commandes", "prendre l'information", "adapter son allure aux circonstances","appliquer la réglementation", "communiquer avec les autres usagers", "partager la chaussée", "maintenir des espaces de sécurité".
Pour chacune de ces compétences, l'expert attribue une notation comprise entre et 3 en s'appuyant sur les définitions ci-après :

Erreur éliminatoire : toute action, non-action ou tout comportement dangereux du candidat le plaçant, lui ou les autres usagers, dans une situation où la sécurité dépendrait essentiellement des réactions des tiers constitue une erreur éliminatoire.
Sans préjudice de cette définition, l'erreur éliminatoire est également constituée si le candidat commet l'une des infractions suivantes:

  • Circulation à gauche sur chaussée à double sens
  • Franchissement d'une ligne continue
  • Circulation sur bande d'arrêt d'urgence ou les voies reservées
  • Non-respect d'un signal prescrivant l'arrêt
  • Circulation en sens interdit
L'erreur éliminatoire entraine obligatoirement l'échec à l'examen, qu'elle ait ou non nécessité une intervention de l'expert.

En cas d'incapacité manifeste du candidat à assurer la sécurité, l'expert peut décider de ne pas mener l'examen à son terme. Cette incapacité entraîne l'échec à l'examen. L'erreur éliminatoire, qu'elle nécessite ou non de la part de l'expert une intervention doit correspondre à une action susceptible d'entraîner une réelle mise en cause de la sécurité.
Dans tous les cas, sans en préciser le caractère éliminatoire, l'expert doit signaler clairement cette erreur au candidat.

L'expert évalue l'autonomie et la conscience du risque du candidat au travers des compétences suivantes : "analyse des situations", "adaptation aux situations", "conduite autonome".
Selon leur niveau et leur régularité de restitution, l'expert attribue pour chacune de ces compétences une notation comprise entre 0 et 1.

Le candidat se voit attribuer un point par l'expert s'il a fait preuve pendant l'examen d'une attitude préventive et courtoise envres les autres usagers, et plus particulièrement les plus vulnérable.

L'épreuve doit être menée à son terme.
Le fait pour le candidat de commettre une erreur éliminatoire, y compris si elle a nécessité l'intervention de l'expert, ne constitue pas nécessairement une incapacité manifeste à assurer la sécurité.
En revanche, si la conduite du candidat présente un danger manifeste, il est mis un terme à l'épreuve, notamment lorsque l'accumulation d'erreurs contraint l'expert à intervenir régulièrement.
Dans ce cas, l'expert dirige le candidat vers le centre d'examen par le chemin le plus court.
Lorsque l'examen a été arre^té dans ces conditions, l'expert le précise en cochant la case dédiée du bilan de compétences : "examen non mené à son terme".

Pour être reçu à l'épreuve en circulation, le candidat doit obtenir un minimum de 17 points et ne pas commettre d'erreur éliminatoire.

Conditions de réussite à l'examen
Un résultat favorable à l'épreuve en circulation entraîne la réussite à l'examen.